Le bitcoin ? Mais où va le bitcoin ?

Le bitcoin ? Mais où va le bitcoin ?

bitcoin

Alors qu’un de mes compère nous parlais récemment (le 3/02/2014) dans une de ses chroniques de l’évolution potentielle et de l’immense liberté qu’offrait le bitcoin, quatre ans après sa création, il fait face à sa plus grave crise.

Le bitcoin s’organise autour de différents organismes qui distribuent sa monnaie, des plateformes d’échanges, des bourses d’échange de cette monnaie virtuelle. Le vendredi 28 février 2014, MtGox, l’une des plus anciennes et importantes place de marché virtuelle a été victime d’un piratage informatique et a dû se placer sous la protection de la loi des faillites au Japon. En effet entre 700 000 et 850 000 bitcoins ont été « perdus » à cause des faiblesses du système. Ce montant représente un peu moins de 10% du montant total de bitcoins en circulation et représente près de 500 000 millions de dollars (360 millions d’euros).

Tous les spécialistes de la monnaie numérique ne comprennent pas comment une telle catastrophe est apparue. Ces questions concernant MtGox et son fondateur Mark Karpeles tournent en boucle sur les forums et blogs spécialisés.

bitcoin-whereismymoney

Serait-ce une fraude de la part de MtGox ou bien un réel problème de sécurisation des transactions de bitcoin ? Avec l’absence des radars du fondateur, beaucoup d’attardent à dire qu’aujourd’hui un soupçon pèse sur lui : serait-ce le casse du siècle ?

L’affaire MtGox ne serait-il plus le début de la fin mais au contraire le début d’une nouvelle ère pour le bitcoin avec une apparition contrôlée et réglementée ?

VD

Laissez-vous faire, maman gère!

Nos mamans sont les êtres qui régissent tout dans nos vies, du repassage de nos chaussettes à notre alimentation, en passant par nos rendez-vous chez le médecin. Tête en l’air ou n’ayant surtout pas envie de nous occuper de ces « petits détails », nous nous sommes laissés porter par ce quotidien en or.Mais voilà le temps où le petit oisillon longtemps couvé doit faire nid à part. Et là plus personne pour nous préparer de bons petits plats ou pour rattraper nos mauvaises habitudes.

De ce constat,  fin 2013, Rafi Haladjian a recréé notre ange gardien en version numérique « la Mother », une maman connectée qui s’installe chez nous.Centrale qui stocke toutes les données enregistrées grâce aux Motions cookies que vous fixer sur vos endroits ou objets utiles, tout est paramétré pour calculer, anticiper et vous conseiller dans vos actions de la vie quotidienne. Dotés d’une batterie adaptée, ces capteurs reprogrammables à l’infini vous permettent d’être sans cesse connecté avec ce qui vous entoure et de mieux organiser votre vie pour un quotidien sein et sans soucis.

C’est dès mars 2014 qu’une multitude d’applications seront disponibles, chacune spécifique à chaque action: « Plants » qui vous permet de garder la main verte et vous rappelle d’arroser vos plantes, « Fridge » qui détecte vos excès de grignotages nocturnes, « Sleep » qui calcule la régularité de votre sommeil et vous réveille aux bonnes heures, « Presence » pour détecter si quelqu’un s’introduit chez vous, « Walk » qui compte le nombre de pas effectués dans la journée. La Mother et ses 4 cookies seront à vous pour 199 euros avec une autonomie de 15 mois en usage domestique et de 5 en usage mobile.

Image

Début 2014, le phénomène a traversé l’Atlantique, son cousin américain « Twine » rencontre un succès fou. « Le projet présenté sur Kickstarter a récolté 550 000 dollars alors que l’objectif était de de 35 000 dollars ». Est-ce que quelqu’un est dans votre maison, une porte a été ouverte? Qu’ai-je oublié de faire?A tout moment l’utilisateur peut-être alerté par mail ou SMS.

Encore une fois le numérique envahi notre quotidien, en plus des notifications push et des nombreux SPAM qui inondent nos Smartphones, on aura ces rappels d’obligations quotidiennes et ces alertes permanentes. Sûrement difficile à gérer pour ceux qui ont déjà du mal à supporter cela.Cela devient beaucoup plus intéressant pour les paresseux de l’organisation et les Alzheimer précoces. Vous pouvez choisir quelle action vous voulez paramétrer, tout se calcule automatiquement et est centralisé sur une même base de donnée. C’est finalement une « simple réorganisation » de votre cerveau une bonne fois pour toute qui vous permet de vous focaliser sur d’autres sujets parfois plus importants que ces petits détails du quotidien.

Calamity Jane

What’s App vaut-il vraiment 19 milliards de dollars ?

Lorsque Facebook a annoncé qu’il achetait  WhatsApp (service de messagerie sur mobile) mi-février pour 19 milliards de dollars en espèces et en actions, le prix semblait ahurissant et pour cause WhatsApp est estimé avoir généré que 20 millions de dollars de recettes en 2013. Et pourtant ce prix ne paraît pas si absurde pour certains experts !

En effet, Facebook n’achète pas WhatsApp pour son flux de revenus actuels. Le chiffre qui compte le plus pour Mark Zuckerberg est  450 millions: c’est le nombre d’utilisateurs actifs que WhatsApp possède. En raison de la paranoïa légendaire du créateur de Facebook, tout service avec une base d’utilisateurs énorme représente  donc une menace potentielle. Cependant Mark Zuckerberg voit également en Whatsapp une opportunité énorme d’acquérir de nouveaux utilisateurs.

Le terme  » utilisateurs actifs  » doit être pris avec des pincettes, car il n’y a pas de définition universelle. Certaines entreprises, comme Twitter et Facebook, décomptent de nombreux utilisateurs actifs par mois,  c’est aux entreprises de déterminer ce qui rend une personne «active», les chiffres qu’elles fournissent doivent donc être évoqués avec prudence.

Capture d’écran 2014-03-06 à 6.59.41 PM

Certains experts ont rassemblé des notes de presse et des données des sociétés de statistiques indépendantes pour déterminer le nombre d’ utilisateurs actifs par mois » pour divers réseaux sociaux. On peut alors se demander : laquelle de ces bases d’utilisateurs est la plus apprécié par le marché ? En divisant le nombre d’utilisateurs actifs d’une entreprise par sa capitalisation boursière ou l’évaluation de collecte de fonds, nous constatons que Facebook évalue chaque utilisateur de WhatsApp pour une valeur d’environ 42 $. Neanmoins cela reste beaucoup moins que la valeur associée à chaque utilisateur de Snapchat , Twitter ou Pinterest . Chacun des 1,1 milliard d’utilisateurs actifs de Facebook  est évalué à environ 150 $.

En conclusion, si pour beaucoup la somme évoquée pour le rachat de Whatsapp en ferait bondir plus d’un, les explications ci-dessus permettent de mieux comprendre cette valorisation.

Amaury PERRIER

Le Futur, c’est maintenant ?

Depuis quelques jours une vidéo fait sensation sur l’internet, celle-ci montre des stars comme l’ancien champion de skateboard Tony Hawk prendre leur pied sur une planche perchée à 1 mètre du sol. Cette planche a marqué toute une génération dans le fameux film « retour vers le futur ». Qui n’a jamais rêvé de faire un tour « d’Hoverboard » ?

Le film retour vers le futur montre un futur flamboyant plein de nouvelles technologies. Ces technologies sont aujourd’hui exploitées par les marques. On se souvient de Nike  et des fameuses chaussures qui se lassent toutes seules prochainement disponible en magasin.

Est-ce le tour de « l’hoverboard » de prendre vie ?

Le site internet présentant cette entreprise est très bien fait. On a une description détaillée de l’objet et surtout de sa date de disponibilité. Les créateurs ont même poussé le vice à proposer des couleurs différentes : bleu/gris, vert/bleu… On peut lire des citations de stars l’ayant essayé. Tout cela appelle tout d’abord à rêver, on attend désormais le mois de décembre avec impatience, puis dans un second temps à se questionner sur la véracité de l’information.

Fake or not Fake ?

Un article du journal du Geek tente de prouver le manque de véracité de l’objet, ses principaux arguments sont les suivants : « Passe encore que le patron de HUVr soit dans le civil l’acteur Nelson Cheng, mais l’oeil attentif aura repéré, dans la première vidéo ci-dessus (3:28) l’ombre du harnais sur la cahute blanche, un harnais qui sert à maintenir l’actrice sur la planche et que la post-pro’ aurait dû effacer  » ( http://www.journaldugeek.com/2014/03/04/huvr-hoverboard-gros-fake-ou-pas/ )

Alors la vidéo de l’Hoverboard est elle encore un nouveau coup de marketing viral ou une réalité ? On peut se demander si une telle technologie existait vraiment, penserions nous tout d’abord à l’utiliser pour faire des skateboards ? Le marketing d’aujourd’hui joue avec les passions de ses cibles et cela marche ! Pour s’en convaincre, il suffit de voir à quelle vitesse la vidéo de l’exploit se répand sur les réseaux sociaux.

 

Arthur Lemonnier.

Netflix EU INC

Netflix EU INC

Netflix logo

Netflix est un service de location de vidéos à la demande proposant un service de films en flux continu pour les ordinateurs sous Windows et Mac OS ainsi que sous différentes plateformes telles que les consoles.

Ce contenu est disponible pour les téléspectateurs d’Amérique du Nord et du Sud et dans certaines parties de l’Europe (Danemark, Finlande, Irlande, Pays-Bas, Norvège, Suède, et Royaume-Uni). Cependant l’arrivée de Netflix en France est retardée depuis quelques mois par les différents acteurs présents.

Pour réussir à débarquer en France, le géant américain de la VoD (Video On Demand) devra franchir 3 obstacles et adapter son modèle aux spécificités du marché Français : Le quasi-monopole de Canal+, l’importance des Box pour la distribution des contenus jusqu’aux particuliers abonnés, ainsi que les délais imposés aux médias.

Netflix devra « respecter les délais réglementaires ».

Canal+, TF1 et M6 s’inquiètent des mutations du secteur des médias télévisuels face aux géants du Web. Des nouvelles offres ont fait leur apparitions afin d’anticiper l’arrivée de Netflix tels que le CanalPlay.

L’arrivée de Netflix est un défi pour le secteur des télécoms. Netflix pourrait être en position de force s’il proposait seul au-dessus de la masse du contenu comme il le fait aux USA en monopolisant à lui seul plus de 30% de la bande passante totale. Cependant, Netflix « commence à s’interconnecter » et propose aux réseaux de fournisseurs d’accès des accords afin de fluidifier le trafic et d’éviter une accumulation de concurrents.

Le marché hexagonal est très particulier. Les Box des opérateurs internet sont très présentes et les internautes Français par exemple plébiscitent les catalogues VoD directement intégrés aux offres ADSL d’Orange, Free, SFR, Bouygues.

Pour toucher son public et réussir son lancement Netflix à tout intérêt à transiter par les FAI et ainsi bénéficier des clients déjà abonnés aux offres.

De l’autre côté, Netflix peut se vanter de ses succès précédent et représenter un allié de poids. L’argument marketing ainsi que le levier potentiel pour séduire et faire souscrire des offres internet & TV représente un potentiel d’évolution énorme pour les FAI.

Netflix représente donc à la fois un risque et une opportunité.

Nous verrons dans quelques mois comment le géant américain fera son déploiement sur le marché Français. Une chose est sûre, je serai un des premiers à souscrire à leur offre de VoD !

VD

Emjoyment le nouveau Tinder ?

Tinder a révolutionné le monde des rencontres en ligne. L’application permet aux utilisateurs de glisser à travers les photos de partenaires potentiels, et si les deux parties aiment ce qu’ils voient, ils se mettent en contact. Cette idée est dorénavant appliquée au marché de l’emploi.

Emjoyment est un site d’emploi nouvellement lancé, se concentrant principalement sur ​​l’emploi dans le secteur de la technologie, les utilisateurs peuvent y voir une série de descriptions d’emploi. Chacune comprend des détails sur l’entreprise, son emplacement et une description d’une phrase de l’emploi. S’ils sont intéressés, ils cliquent sur le bouton du pouce vers le haut, sinon ils cliquent sur pouce vers le bas. L’employeur voit également la carte de l’employé, à laquelle les faits marquants du CV apparaissent comme des « points clés ». Si les deux parties cliquent sur le pouce du haut, l’employeur et demandeur d’emploi sont mis en contact.

Capture d’écran 2014-03-06 à 8.47.11 PM

Pour Adam Saven le fondateur d’Enjoyment trouver un emploi de cette manière est beaucoup plus efficace que de le rechercher sur les sites d’emploi bien connus, qui peuvent fournir des milliers de résultats. « Un utilisateur ne peut tout simplement pas gérer de nombreuses possibilités à la fois,  » dit-il. Emjoyment sélectionnera une liste des emplois les plus appropriés en utilisant un algorithme qui tient compte de vos besoins, l’emplacement et CV. Et que vous attribuiez un pouce levé ou pouce vers le bas a un emploi, le système apprend à affiner ses recherches afin de mieux correspondre à ce que vous voulez.

Le site sera complété par une application Smartphone, en raison de lancement le mois prochain. Voici une excellente nouvelle pour les futurs diplômés que nous sommes ! Encore un outil qui j’en suis sur facilitera la rencontre entre l’offre et la demande.

Amaury PERRIER

Le paiement sans contact.

L’expérience.

Durant ma pause j’ai décidé de m’acheter un goûter, malheureusement mes poches étaient vides de toute monnaie, c’est donc avec un discret sourire que j’ai tendu ma carte bleue à ma boulangère préférée pour lui payer les quelques 1,80€ que je lui devais. Celle-ci m’a rendu ma carte presque instantanément sans même me demander de taper mon code. Ma première réaction fut de penser qu’elle ne prenait pas la carte pour un montant si médiocre. Et pourtant c’est avec étonnement que j’ai reçu mon cookie. J’avais fait mon premier paiement par carte sans contact…

Comment cela fonctionne ?

Le paiement par carte sans contact se développe petit à petit en France. Les nouvelles cartes bancaires disposent d’un petit symbole représentant un signal magnétique. Il suffit désormais de poser sa carte sur le terminal pour payer, le code n’est plus obligatoire. Le but d’une telle technologie est de réduire les files d’attente ainsi que de rendre le paiement plus simple, plus agréable. Cette fonction utilise le paiement par ondes courtes, c’est-à-dire qu’il n’est pas possible de payer tout en gardant sa carte dans son portefeuille, il faut nécessairement approcher sa carte à 3-4 cm du terminal de paiement.

Image

Cela comporte t-il des risques ?

Mais alors tout le monde peut payer avec ma carte bleue désormais, le code confidentiel devient obsolète. Quelqu’un qui trouve une carte bleue par terre pourra faire des achats sur internet, sur les sites ne demandant pas la validation par SMS, mais aussi en magasin grâce à ce nouveau mode de paiement. Bien sûr la limite du montant payable par ce moyen technique est de 20 € et ce répétable 5-6 fois par jour, mais le risque d’une carte perdu ou volé reste quand même plus important.

Ce moyen de paiement est donc une bonne chose afin de réduire les files d’attente, mais je pense qu’il va falloir du temps avant que tout le monde accepte de prendre un risque supplémentaire en cas de perte ou de vol.

Arthur Lemonnier.