Le Freemium : Un modèle voué à disparaître ?

Qu’est ce que le « Freemium » me direz vous ?

Le « Freemium » est une combinaison des mots « free » et « premium ». Ce mot désigne un business modèle composé d’un produit basique accessible au plus grand nombre gratuitement et d’une partie dite premium qui est vendue en supplément à une petite fraction d’utilisateurs.

Un des exemples les plus connus de modèle freemium est skype, qui permet de faire des appels gratuits d’ordinateur à ordinateur mais vend la messagerie vocale, les appels vers les fixes et d’autres produits.

Pourquoi le Freemium peut être amené à disparaître ?

La commission européenne enquête sur les entreprises qui utilisent ce modèle d’affaires. Elle reproche à ces firmes de vendre des applications dites « gratuites » alors qu’elles ne le sont pas réellement. La commission européenne accuse les entreprises de dissimuler l’aspect payant de l’application en la vendant comme gratuite. Pour l’organe européen cela s’apparente à de la publicité mensongère, elle considère que les dépenses pour les produits premium sont des coûts « cachés ». Ainsi, Viviane Reding commissaire européen a déclaré que  « Induire les consommateurs en erreur est clairement une erreur de business model et va à l’encontre des règles de l’Union Européenne concernant la protection du consommateur ».

(La psychologie du Freemium)

 

Quel est le futur du Freemium ?

 Mme Reding souhaite se pencher sur cette question avec les acteurs du marché que sont Apple et Google qui gèrent les plateformes de téléchargement des applications. Le commissaire européen a  ajouté que «  la commission européenne attendait des réponses très concrètes de l’industrie aux attentes des citoyens et des organisations nationales ». La firme de Cupertino a récemment dû faire face à ce problème et a dû rembourser les achats premiums réalisés par des enfants à l’insu de leurs parents à hauteur de 32,5 millions de dollars.

Même s’il apparaît improbable que ce modèle disparaisse dans un futur proche, nul doute que le freemium va être de plus en plus encadré pour éviter les dérives décrites ci-dessus.

 

Amaury PERRIER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s